Amazon Prime : les meilleurs films à voir en famille

À l’approche des vacances de Noël, découvrez les meilleurs films à voir en famille, disponibles sur Amazon Prime. Préparez-vous pour des drames fantastiques et épiques, des périples sans fin, des classiques français et même du macabre adoré…

C’est bientôt les fêtes de fin d’année ! Alors que la saison rime avec le mot vacances, nombreux sont les parents qui se demandent quels films s’adaptent le mieux à un visionnage en famille ? Quel long métrage choisir selon l’âge de son/ses enfant(s) ? Quelle pépite plaira tant aux plus petits qu’aux plus grands ? Aujourd’hui, on s’attaque au catalogue d’Amazon Prime Video et voici nos 10 recommandations de films que toute la famille devrait apprécier, disponibles sur la plateforme.

Le Seigneur des anneaux – La trilogie

La quête, épique et poignante, de Frodon, Sam et le reste de la communauté de l’anneau restera à jamais gravée dans vos mémoires : de l’entrée en possession du précieux objet par un jeune hobbit à la formation d’un groupe mythique uni pour détruire l’objet maléfique et celui qui souhaite le retrouver, aux grandes batailles démesurées, la trilogie du Seigneur des anneaux est un classique que tout membre de la famille se doit d’un jour regarder.

L’audacieux Peter Jackson a ici réussi un pari fou : adapter avec succès l’œuvre dense de J.R.R. Tolkien en 3 films tournés d’une seule traite qui ont fait vibrer le monde entier. Car oui, Le Seigneur des anneaux, c’est bien la saga de toute une génération, celle qui a révolutionné le genre fantastique et tout changé dans le monde des effets spéciaux. La trilogie réunit à elle seule pas moins de 17 Oscars, dont 11 pour le Retour du Roi, faisant de lui l’un des films ayant remporté le plus de statuettes. Aucun doute, vous avez affaire là à l’une des plus grandes expériences cinématographiques de tous les temps, à voir ou à revoir tout simplement.

Conseillé à partir de 13 ans

Ce que vos enfants vont aimer :

  • Le côté épique et chevaleresque de l’histoire
  • Les héros sont des gens ordinaires (et de petites tailles)
  • La morale de l’histoire : les liens d’amitiés fraternelles et l’amour triomphent sur le mal

Ce qui peut leur faire peur :

  • La violence (batailles sanglantes, à grande échelle et réalistes, mort, torture)
  • L’apparence repoussante des créatures antagonistes
  • Le ton sombre et la menace du mal pesante

Indiana Jones – La trilogie

Retrouver l’Arche d’Alliance avant que les nazis ne puissent exploiter son pouvoir, partir à la recherche d’une pierre mystique qui a été volée par une secte secrète, s’allier à son père pour empêcher les nazis de récupérer le Saint Graal : bienvenue dans la trilogie originale – mythique et mystique – d’Indiana Jones !

Avec Steven Spielberg à la réalisation, George Lucas – entre autres – à l’écriture et Harrison Ford en tête d’affiche, Indiana Jones est bien l’une de ses sagas à côté de laquelle on ne passe pas. En effet, les aventures du Dr Henry Walton “Indiana” Jones, Jr., professeur fictif d’archéologie, en ont passionné plus d’un depuis ses débuts en 1981. Les Aventuriers de l’Arche perdue, Le Temple maudit (1984) et La Dernière Croisade (1989) forment la trilogie originale légendaire, récompensée de par un total de 6 Oscars, classée parmi les meilleures de tous les temps et devenue un véritable rite de passage cinématographique assurément.

Conseillé à partir de 13 ans

Ce que vos enfants vont aimer :

  • Le côté épique, magique et aventurier de l’histoire
  • La nature légère et même comique du film et sa morale qui invite à persévérer face à l’adversité
  • La découverte du monde passionnant de l’archéologie

Ce qui peut leur faire peur :

  • La violence (combats à mains nues ou armés, fusillades, brefs détails sanglants, torture, poison, rituels sanglant, pièges archaïques mortels)
  • Les situations dangereuses dans lesquelles se retrouve le héros
  • La présence de fantômes et de pouvoirs mystiques menaçants

Le Hobbit – La trilogie

Bilbon Sacquet, paisible Hobbit peu expérimenté, se voit entraîné, lui et une compagnie de Nains, par le magicien Gandalf pour récupérer le trésor détenu par le dragon Smaug. Au cours de ce périple, il fera la rencontre de la créature qui changera à jamais le cours de sa vie : Gollum, alors en possession d’un certain anneau…

De la Comté à la Montagne Solitaire, Le Hobbit raconte les aventures de Bilbon – superbement incarné par Martin Freeman –, de son évolution de peureux semi-homme à aventurier courageux. C’est bien lui qui fait la force de la seconde trilogie de Peter Jackson. Du haut de ses 3 prequels, la petite saga est une entité entièrement différente de sa trilogie mère. Plus sinueuse et plus aérée, toujours faite de magie et de créatures enchantées, elle ramène son spectateur en Terre du milieu, en proie à d’anciens dangers menaçants. Portée par l’épique musique d’Howard Shore, la trilogie Le Hobbit possède son propre charme audacieux aux effets visuels fabuleux.

Conseillé à partir de 13 ans

Ce que vos enfants vont aimer :

  • Le côté aventurier de l’histoire
  • Les héros sont des gens ordinaires (et de petites tailles)
  • L’esprit de camaraderie mis en avant

Ce qui peut leur faire peur :

  • La violence (batailles sanglantes, à grande échelle et réalistes, mort, torture)
  • L’apparence repoussante des créatures antagonistes
  • La menace du mal et la mise en danger des protagonistes

Charlie, mon héros

À la Nouvelle-Orléans, Charlie, un chien gangster avide de richesse, roublard et individualiste, se fait tuer par son ancien ami Carcasse le bouledogue et son comparse Zigouille. Arrivé au Paradis, il parvient à revenir sur Terre grâce à un tour de passe-passe. Alors qu’il organise sa vengeance avec son ami Gratouille, il fait la rencontre d’Anne-Marie, une petite orpheline de sept ans, qui a le don de parler aux animaux. Il va apprendre alors une leçon importante sur la gentillesse, l’amitié et l’amour.

Voilà une œuvre peu connue qui a pourtant marqué l’enfance de plus d’un. Ici, on est loin du dessin animé classique édulcoré : sombre et grave avec des personnages fouillés en plus d’un héros (très) imparfait – entendez par là menteur, joueur, qui se sert d’une petite orpheline –, on a affaire à une histoire dans laquelle la frontière entre le bien et le mal est plus fine, comme dans la réalité. La quête de rédemption du héros n’en sera finalement que plus belle : c’est l’amour qui le changera. Résolument original, le film de 1989 co-réalisé par Don Bluth, Gary Goldman (dans ses débuts en tant que réalisateur) et Dan Kuenster, bénéficie en plus de visuels détaillés cherchant à recréer la Nouvelle Orléans comme si on y était. C’est drôle et émouvant et ça dépasse les attentes des films pour enfants. On recommande absolument.

Conseillé à partir de 6 ans

Ce que vos enfants vont aimer :

  • L’anti-héros original
  • Les visuels détaillés
  • La rédemption de Charlie

Ce qui peut les perturber :

  • Les scènes de périls (dont la scène où Charlie rêve qu’il est envoyé en enfer) et les scènes émotionnelles
  • Le thème de la mort, du paradis et de l’enfer
  • Les jeux d’argent, l’extorsion, la consommation d’alcool et de tabac

Seul au monde

Chuck Noland, cadre de Fedex, sillonne le monde pour améliorer les performances de son entreprise et la productivité de ses équipes. Appelé à voyager à la dernière minute en Malaisie pour superviser une livraison, il quitte Los Angeles à bord d’un petit avion qui finit cependant par s’écraser dans le Pacifique. Échoué sur une île déserte pendant 4 ans, le naufragé devra tenter de s’adapter à cet environnement sauvage en surmontant l’épreuve terrible de la solitude.

Le film réalisé et produit par Robert Zemeckis, mettant en vedette Tom Hanks, n’a pas manqué d’émouvoir le monde entier lors de sa sortie en 2000. Succès international immédiat, il a été le 3ème film le plus rentable de l’année 2000 et a reçu l’approbation de la critique qui a loué son scénario et la performance de Tom Hanks, pour laquelle ce dernier a remporté le Golden Globe du meilleur acteur dans un film dramatique et une nomination à l’Oscar du meilleur acteur. Film réaliste, dur et poignant, il est pourtant porteur d’espoir et prouve que parfois, les circonstances les plus difficiles peuvent faire ressortir le meilleur de nous-mêmes et nous faire réaliser ce qui est vraiment important. Voilà un message à faire passer à vos enfants !

Conseillé à partir de 12 ans

Ce que vos enfants vont aimer :

  • Le ton réaliste de l’histoire
  • Le courage du protagoniste
  • Le message optimiste du film

Ce qui peut leur faire peur :

  • Le crash de l’avion et les pertes humaines sous-entendues
  • Les blessures réalistes et sanglantes subies par le héros au cours de sa survie
  • Le poids de la solitude ressenti (mention de suicide, la perte de Wilson, son seul compagnon…)

Un jour sans fin

Phil Connors, journaliste et météorologue arrogant part faire son reportage annuel dans la bourgade de Punxsutawney où l’on fête le “Groundhog Day” : le “Jour de la marmotte”. Dans l’impossibilité de rentrer chez lui à Pittsburgh pour cause d’intempéries, il se voit forcé de passer une nuit de plus dans cette ville perdue. Réveillé très tôt le lendemain, il constate que tout se produit exactement comme la veille et réalise qu’il est condamné à revivre indéfiniment la même journée, celle du 2 février…

Mêlant sentiments et cynisme, mystère et humour noir, la comédie fantastique d’Harold Ramis, portée par Bill Murray et Andie MacDowell, rappelle à son spectateur que chaque jour est rempli de potentiel inexploité et que la gentillesse est la clé. Considéré comme l’un des plus grands films des années 1990 et l’une des plus grandes comédies de tous les temps, l’impact d’Un jour sans fin sur la culture populaire est tel que son titre original, “Groundhog Day”, fait désormais partie du lexique anglais, désignant une situation monotone, désagréable et répétitive.

Détenteur d’un BAFTA pour son scénario original, le long métrage a été sélectionné, en 2006, pour être conservé à la Bibliothèque du Congrès des États-Unis dans le National Film Registry pour son importance culturelle, historique ou esthétique. Un classique à ne pas manquer.

Conseillé à partir de 10 ans

Ce que vos enfants vont aimer :

  • Ses scènes culte hilarantes
  • L’évolution du personnage qui lui permet de s’en sortir
  • Le mystère de la boucle temporelle

Ce qui peut leur faire peur :

  • L’humour noir du film
  • Les tentatives de suicide sans succès répétées du protagoniste
  • Le sentiment de désespoir partagé

La Guerre des boutons (1962)

Les écoliers rivaux de 2 villages français se mènent une guerre sans merci. D’un côté, les Longevernes menés par Lebrac et de l’autre, les Velrans, menés par l’Aztec. Une insulte de trop de la part des Velrans mène rapidement à un tournant. Les Longevernes capturent alors un prisonnier et la sentence est exemplaire : tous ses boutons sont arrachés. En ces temps difficiles, les vêtements sont précieux et l’humiliation totale. La guerre n’est pas prête de s’arrêter…

Lors de sa sortie, le public et la critique se sont accordés pour faire de la comédie culte d’Yves Robert un succès. Le film sera d’ailleurs vu par près de 10 millions de spectateurs en 1962 ! Adapté du roman homonyme de Louis Pergaud de 1912, La Guerre des boutons a obtenu le prix Jean-Vigo et la récompense du meilleur film français aux Victoires du cinéma français.

Histoire d’une lutte impitoyable conduisant finalement à une amitié éternelle, le long métrage est un conte sur l’enfance qui retransmet l’esprit frondeur et la fraîcheur d’une époque libertaire révolue.

À partir de 8 ans

Ce que vos enfants vont aimer :

  • La camaraderie au coeur de l’histoire
  • La découverte de l’Histoire française (l’école à l’époque, les classes non mixtes, un enseignant de plusieurs niveaux, les habits d’époque et le monde de la campagne)
  • L’autonomie des enfants qui se débrouillent hors du monde des adultes

Ce qui peut leur faire peur :

  • La mise en danger, la brutalisation et l’intimidation d’enfants par d’autres enfants ainsi que la pression mise sur une petite fille
  • Les châtiment corporels et les cris de la part des parents
  • Les jurons et le vocabulaire employés, l’alcool, le tabagisme

Beetlejuice

Beetlejuice, c’est l’histoire d’un couple récemment décédé, Adam et Barbara (Alec Baldwin et Geena Davis), qui hantent désormais leur antique demeure bientôt envahie par une riche et bruyante famille new-yorkaise (Catherine O’Hara, Jeffrey Jones et Winona Ryder) souhaitant rénover les lieux. Adam et Barbara, scandalisés, décident de déloger les intrus. Mais leurs classiques de fantômes et autres sortilèges ne font aucun effet. C’est alors qu’ils font appel à un “bio-exorciste” freelance odieux et sournois, un certain Beetlejuice (Michael Keaton)…

Voilà du Tim Burton dans toute son étrange splendeur, de son amour des monstres en tout genre à son travail délicieusement kitsch de l’horreur. La comédie oscarisée de 1988 est un grand classique qui ravira les petits monstres autant que les grands à travers son univers joyeusement macabre et poétique et ses personnages attachants et hauts en couleur.

Une œuvre incontournable pour les enfants plus âgés, amateurs de chair de poule et d’humour dérangé, capable de saisir le second degré et l’aspect parodique du film sans être effrayés. Car si Beetlejuice a sur le papier de quoi faire peur, c’est finalement la fantaisie qui l’emporte, tel un cartoon hyper rythmé aux effets spéciaux “à l’ancienne” qui marqueront (positivement) les esprits de vos enfants à jamais.

​​Conseillé à partir de 8 ans

Ce que vos enfants vont aimer :

  • Le ton humoristique, joyeux, déjanté, inventif et poétique du film
  • Les personnages attachants et hauts en couleur
  • La musique (signée Danny Elfman) qui y occupe une place importante

Ce qui peut les perturber :

  • Les visuels effrayants, le thème de la mort, l’aspect morbide ses personnages
  • Les différentes allusions à la sexualité
  • Les références visuelles et verbales au suicide et à la violence

King Kong

New York, 1933. Ann Darrow est une artiste de music-hall dont la carrière a été brisée net par la Dépression. Se retrouvant sans emploi, la jeune femme se laisse embarquée dans la plus périlleuse des aventures par l’audacieux explorateur-réalisateur Carl Denham qui oblige bientôt ses acteurs et son équipe à se rendre sur la mystérieuse île de Skull Island afin d’y achever son film d’action. Mais il a aussi d’autres ambitions : être le premier à explorer cette île de légende, où il sait que “quelque chose” qui changera à jamais le cours de sa vie l’attend…

Version ré-imaginée de Peter Jackson, King Kong (2005) est un voyage gargantuesque rendant hommage à une légende cinématographique que le réalisateur fait ici découvrir à une nouvelle génération tout en y apposant sa propre empreinte. Donnant la part belle aux personnages classiques et ajoutant ses effets spéciaux emblématiques, King Kong doit aussi beaucoup à son duo d’acteur clé : Naomi Watts d’un côté et Andy Serkis de l’autre, qui se glisse dans la peau – grâce à la performance capture, sa spécialité – du légendaire primate avec expertise et puissance. Visuellement bluffant et scénaristiquement touchant, King Kong est une fable intemporelle qui n’a pas fini de faire parler d’elle.

​​Conseillé à partir de 12 ans

Ce que vos enfants vont aimer :

  • La tendre relation entre King Kong et Ann Darrow
  • Les effets spéciaux réalistes qui leur donneront une impression de la réalité
  • L’exploration d’une époque passée (avec partie inventée)

Ce qui peut les perturber :

  • Quelques scènes de violence modérée (envers King Kong notamment)
  • Les scènes de périls fréquentes
  • Les larges créatures qui peuvent effrayer (King Kong parfois, dinosaures…)

Retrouvez notre liste complète des meilleurs films en famille à voir sur Amazon

Le Grand Bleu

La rivalité de deux enfants, dans les eaux bleues grecques qui se poursuit à l’âge adulte. Lequel des deux plongera le plus loin et le plus profond ? Leurs amours, leurs amitiés, avec les humains et avec les dauphins, à la poursuite d’un rêve inaccessible : bienvenue dans Le Grand Bleu, le film phénomène qui, en 1988, prenait d’assaut les salles de cinéma, devenant le plus gros succès au box-office de Luc Besson.

Film culte de toute une génération, Le Grand Bleu dramatise (avec beaucoup de liberté) l’amitié et la rivalité sportive entre deux grands champions contemporains d’apnée : Jacques Mayol (Jean-Marc Barr) et Enzo Maiorca, ici rebaptisé “Enzo Molinari” (Jean Reno), ainsi que la relation fictive de Mayol avec sa petite amie Johana Baker (Rosanna Arquette). Un casting de choix pour l’un des films français les plus réussis, véritable lettre d’amour à l’océan et ses calmes profondeurs. Au coeur de l’oeuvre, la recherche de Mayol (également scénariste du film) pour l’amour, la famille, la “plénitude”, le sens de la vie et de la mort, le conflit et la tension entre son désir de profondeur et sa relation avec sa compagne sont des éléments majeurs du long métrage déconcertant et émouvant, et assurément fascinant.

​​Conseillé à partir de 12 ans

Ce que vos enfants vont aimer :

  • L’histoire réaliste et émouvante
  • Les exploits des plongeurs en apnée, la beauté des océans
  • La bande son envoûtante d’Eric Serra (couronnée d’un César)

Ce qui peut les perturber :

  • Le thème de la mort
  • L’intensité des scènes de plongée
  • La sexualité visuellement évoquée

We would like to give thanks to the writer of this write-up for this outstanding web content

Amazon Prime : les meilleurs films à voir en famille