Été 2022 : Le calendrier complet des séries à ne pas manquer en juillet et août

Au programme des séries à voir absolument en cet été 2022, des super-pouvoirs, des flingues, du rock, et de la romance.

The Boys, depuis le 3 juin sur Amazon prime Video

Follement libre et follement trash, la série des vils super-héros The Boys continue de ravir ses fans avec une nouvelle saison encore plus déjantée et réussie que les précédentes.

Miss Marvel, depuis le 8 juin sur Disney+

Colorée et inventive dans sa forme, cette série pour ados met en scène la première super-héroïne musulmane de l’univers Marvel, Kamala Khan, une jeune Américaine de 16 ans issue d’une famille pakistanaise, grande fan de super-héros qui se découvre un beau jour des super-pouvoirs. L’occasion de faire connaissance avec Iman Vellani, 19 ans, qui prêtera de nouveau ses traits au sympathique personnage dans le film The Marvels en 2023, aux côtés de Brie Larson et de Teyonah Parris.

Peaky Blinders, saison 6, depuis le 10 juin sur Netflix

Le charismatique Tommy Shelby et ses mauvais garçons de Birmingham font un avant-dernier retour (avant un ultime adieu sur grand écran) avec une saison 6 très, très sombre aux images, comme de tradition, ultra-léchées.

Les cigarettes s’enchaînent comme les mauvais coups, et la guerre des clans se poursuit avec en toile de fond la montée du nazisme.

Becoming Elizabeth, depuis le 12 juin sur Starzplay

La série raconte les débuts de la reine la plus emblématique d’Angleterre, la jeune Elizabeth Tudor, interprétée par Alicia von Rittberg. «Une adolescente orpheline qui s’est retrouvée mêlée à la politique et à la vie sexuelle de la cour d’Angleterre», comme la décrit la plate-forme Starzplay. La mort du roi Henri VIII marque l’accession au trône de son fils Edward, âgé de neuf ans et interprété par Oliver Zetterström, et déclenche une dangereuse course au pouvoir. Elizabeth, Edward et leur sœur Mary, interprétée par Romola Garai, se retrouvent au centre d’un jeu entre les grandes familles d’Angleterre et les puissances européennes qui se disputent le contrôle du pays…

Umbrella Academy, saison 3 depuis le 22 juin sur Netflix

Dans cette nouvelle saison d’une des séries les plus populaires de Netflix, les membres de l’Umbrella Academy – sept jeunes garçons et filles adoptés par un riche milliardaire et qui disposent chacun de capacités surhumaines diverses et variées – sont de retour dans le présent et se heurtent à une nouvelle fratrie, les Hargreeves, alors qu’une force obscure commence à semer le chaos en ville. A noter que dans cette saison 3, le personnage de Vanya demande à se faire désormais appeler Viktor, une manière pour les scénaristes d’accompagner la transition dans la vie réelle depuis la saison précédente de son interprète, l’acteur Elliott Page.

Westworld, saison 4, depuis le 27 juin sur OCS

Après trois saisons dont les intrigues, extrêmement complexes, ont parfois égaré les fans, la série Westworld rouvre ses portes avec ses humanoïdes, plus que jamais prêts à en découdre pour devenir les maîtres du monde. L’action reprend sept ans après les insurrections de la saison 3. Dolores, la première de tous les humanoïdes s’appelle désormais Christina et se réveille tous les matins avec une étrange impression de déjà-vu.

Stranger Things, saison 4 – volume 2, le 1er juillet sur Netflix

Suite et fin de la quatrième et avant-dernière saison de la série des frères Duffer avec la mise en ligne des deux derniers épisodes qui voient les héros affronter le terrible Vecna.

The Terminal List, le 1er juillet sur Prime Vidéo

Réalisée par Antoine Fuqua (Training Day) d’après le thriller du même nom publié en 2018 par Jack Carr (lui-même un ancien Navy SEAL qui fut déployé en Irak et en Afghanistan), The Terminal List ravira les amateurs de séries d’action punchy. Chris Pratt y incarne James Reece, un Navy SEAL qui se retrouve piégé dans une embuscade meurtrière, le début d’un engrenage infernal qui va impliquer sa femme (Riley Keough), son frère (Taylor Kitsch), une reporter (Constance Wu) et la secrétaire à la Défense (Jeanne Tripplehorn).

Threesome, le 4 juillet sur Canal+ et MyCanal

Ce drame érotique moderne suédois de 8 épisodes de 26 minutes réunit un casting d’acteurs international dont l’actrice française Alma Jodorowsky (La vie d’Adèle, La vie devant elles), mais aussi l’acteur britannique Lucien Laviscount, le nouveau beau gosse d’Emily in Paris.

Pistol, le 6 juillet sur Disney +

Pistol raconte «l’histoire d’une insurrection musicale, celle des Sex Pistols, telle que l’a vécue Steve Jones, le guitariste et membre fondateur du groupe, annonce Disney+. Ses souvenirs hilarants, émouvants et parfois déchirants nous font revivre, dans un récit kaléidoscopique, trois des années les plus extraordinaires, les plus chaotiques et les plus obscènes de toute l’histoire de la musique, ou comment un groupe de jeunes prolétaires boutonneux, turbulents et ‘sans avenir’ a fait trembler l’ordre établi, failli renverser le gouvernement, et révolutionné la musique et la culture populaire».

Black Bird, le 8 juillet sur Apple TV+

Développée par le maître du suspense Dennis Lehane (Mystic River, Shutter Island), d’après le livre autobiographique «Avec le diable», de James Keene, ce thriller carcéral suit Jimmy Keene (Taron Egerton), condamné à dix ans de prison pour possession de drogues, à qui le FBI propose de faire un «pacte avec le diable». S’il les aide à faire parler un tueur et violeur en série, il bénéficiera d’une libération anticipée. Walter Hauser, Greg Kinnear, ou encore Ray Liotta dans son dernier rôle complètent le casting.

The Girl from Plainville, le 10 juillet sur Starzplay

Inspirée d’un fait divers, cette série met en scène Elle Fanning (The Great) dans le rôle de Michelle Carter, une lycéenne qui a défrayé la chronique en 2014, accusée d’avoir poussé un ado mal dans sa peau au suicide. Avec aussi Chloë Sevigny et Norbert Leo Butz.

Better Call Saul, saison 6 – partie 2, le 12 juillet sur Netflix

Le spin-off de Breaking Bad entamera ce 12 juillet ses adieux avec toujours Bob Odenkirk, Jonathan Banks et Rhea Seehorn, mais aussi Bryan Cranston et Aaron Paul qui feront leur retour.

What we do in the shadows, saison 4, le 13 juillet sur Canal+Séries

Adapté d’un faux-documentaire comique co-écrit en 2014 par Taika Waititi (Thor : Ragnarok, Jojo Rabbit), What we do in the shadows s’est imposé comme l’un des programmes les plus populaires de la chaîne américaine FX. Récemment renouvelée pour deux saisons supplémentaires, la série vampiro-comique dévoile cet été la suite des aventures de ces quatre vampires déjantés qui vivent ensemble depuis des centaines d’années.

Trying, saison 3, le 22 juillet sur AppleTV+

Après une fin de saison 2 spectaculaire, la troisième saison en huit épisodes de Trying retrouve Nikki (Esther Smith, nommée aux BAFTA) et Jason (Rafe Spall, nommé aux SAG Awards) qui se réveillent parents de deux enfants qu’ils doivent encore apprendre à connaître.

Queer as folk, le 31 juillet sur Starzplay

Showrunnée par Stephen Dunn (Closet Monster), cette réinvention de la série anglaise culte Queer as Folk (qui avait déjà sa version américaine) suit les destins de personnages après une fusillade dans un club de la Nouvelle-Orléans – écho à l’attentat homophobe perpétré à Orlando en 2016. Avec Devin Way, Jesse James Keitel et Ryan O’Connell, mais aussi Kim Cattrall ou encore Juliette Lewis en guests.

Conversations with friends, en août sur Canal+ et mycanal

Une histoire d’amitié et de désir. Adaptée du premier roman de Sally Rooney (Normal People) par Alice Birch (Normal People), et produite par Element Pictures – l’équipe derrière le succès du splendide Normal People – cette série britannique de 12 épisodes de 30 minutes réunit la jeune actrice montante Alison Oliver, Sasha Lane (American Honey), Joe Alwyn (La favorite) et Jemima Kirke (Girls, Sex Education). Elle suit les tribulations de deux étudiantes de Dublin, Frances et Bobbi, amies et anciennes amantes, qui vont forger une connexion étrange et inattendue avec un couple marié.

False Flag, saison 3, le 15 août sur Canal+ et MyCanal

Composée de 8 épisodes de 52 minutes, la saison 3 de la série israëlienne dévoile une nouvelle enquête tendue. Une société de haute technologie israélienne, a subi une attaque chimique dans un hôtel orchestré par des terroristes. Eitan Koppel est une fois de plus envoyé pour enquêter et a toujours deux coups d’avance sur la police locale. 

false_flag_3_62beee27df718.jpeg

She-Hulk, le 17 août sur Disney +

Jennifer Walters, avocate en charge des affaires impliquant les personnes surhumaines, se voit dotée des mêmes super-pouvoirs que son cousin Bruce Banner, alias Hulk, à la suite d’une transfusion sanguine d’urgence. Désormais, sous l’effet de la peur ou de la colère, Jennifer va se métamorphoser en sculpturale créature verte surpuissante. Des pouvoirs qui vont bousculer sa vie, et avec lesquels elle va devoir composer.

House of the Dragon, le 21 août sur HBO et le 22 août sur OCS en France

Spin-off de GOT extrêmement attendu, House of the Dragon racontera l’ascension et la chute des Targaryen. L’action de la série se déroulera 300 ans avant les événements de Game of Thrones. Composée de 10 épisodes, elle mettra notamment en scène Paddy Considine, Matt Smith, Olivia Cooke et Emma D’Arcy dans le rôle de la princesse Rhaenyra Targaryen.

Uncoupled, le 29 juillet sur Netflix

Après How I Met Your Mother, Neil Patrick Harris revient à New York dans une comédie romantique showrunnée par le créateur d’Emily in Paris, Darren Star, et signée Jeffrey Richman, scénariste de Modern Mamily. Neil Patrick Harris y incarne Michael, un homme redevenu célibataire après le départ de son mari avec qui il a vécu 17 années. Après avoir eu du mal à encaisser le coup, il va découvrir qu’il existe certains avantages à vivre seul dans la Grosse Pomme… Tuc Watkins, Tisha, Emerson Brooks, et Marcia Gay Harden complètent le casting.

Star Wars : Andor, le 31 août sur Disney +

Les téléspectateurs retrouveront Diego Luna dans le rôle de Cassian Andor pour une plongée en profondeur dans son histoire personnelle, après son apparition dans le film Rogue One en 2016.

BONUS – Le Seigneur des Anneaux : les Anneaux de Pouvoir, le 2 septembre sur Prime Video

Située pendant le Deuxième âge de la Terre du milieu – soit au minimum trois millénaires avant les événements du Seigneur des anneaux (qui se déroulent à la fin du Troisième âge), la saga d’Amazon devrait offrir un rôle prépondérant au maléfique Sauron. On devrait suivre les trahisons et manipulations du sorcier lors de la création des fameux anneaux de pouvoir, et surtout l’Unique, qu’il a tant cherché à retrouver dans Le Seigneur des anneaux : «Un Anneau pour les gouverner tous, Un Anneau pour les trouver, Un Anneau pour les amener tous, Et dans les ténèbres les lier.»

We wish to thank the writer of this short article for this incredible material

Été 2022 : Le calendrier complet des séries à ne pas manquer en juillet et août