L’acteur William Hurt (le Général Ross du MCU) nous a quittés à l’âge de 71 ans | COMICSBLOG.fr

Triste nouvelle pour clore la semaine. Le comédien William McChord Hurt nous quitte à l’aube de son soixante-douzième anniversaire, ce dimanche 13 mars 2022. Le fils de l’acteur publie un communiqué sur les réseaux sociaux pour annoncer le départ de cette vedette du cinéma américain, lauréat d’un Oscar d’interprétation pour son rôle dans The Kiss of the Spider-Woman (1985). Selon sa famille, il s’agirait d’une mort de cause naturelle. Pendant ses dernières années, Hurt souffrait toutefois d’un cancer de la prostate, longtemps tenu secret.

Les adieux au général

Né le 20 mars 1950 dans la ville de Washington D.C., William Hurt s’intéresse très tôt aux arts dramatiques en devenant le vice-président de son club de théâtre au lycée. Plus tard, après avoir entamé des études de théologie, le jeune homme bifurque vers le conservatoire de Juilliard où il développe sa vocation de comédien aux côtés de Christopher Reeve et Robin Williams. Ses premiers pas le mènent sur les planches avant de faire ses débuts au cinéma, notamment dans le film d’horreur Altered States (1980) de Ken Russell

 

Elevé au rang de vedette pour sa prestation dans le néo-noir Body Heat (1981) de Lawrence Kasdan, Hurt enchaîne les succès critiques et les sélections dans différentes cérémonies de remises de prix d’interprétation. Parmi celles-ci, citons le Festival de Cannes, qui lui remet la Palme du Meilleur Acteur Masculin et l’Académie des Oscars qui lui attribue le prix d’interprétation masculin pour son rôle dans Kiss of the Spider-Woman (1985) d’Hector Babenco, une performance qui lui vaudra également un BAFTA et une sélection aux Golden Globes. D’autres grands rôles suivent : celui de l’enseignant James Leeds dans le Children of a Lesser God (1986) de Raida Haines, du présentateur Tom Grunick dans le Broadcast News (1987) de James L. Brooks, et quelques autres collaborations avec le cinéaste Lawrence Kasdan dans The Accidental Tourist (1988) et I Love You to Death (1989).

 

Plus tard, Hurt s’intéressera à un cinéma de science-fiction plus populaire, avec des rôles dans les films Lost in Space et Dark City (1998) et dans le A.I. Artificial Intelligence de Steven Spielberg (2001). Le cinéma de genre aura l’opportunité de le retrouver, notamment dans le film The Village (2004) de M. Night Shyamalan, ou le plus classique A History of Violence (2005) de David Cronenberg, adaptation de la bande-dessinée éponyme de John Wagner et Vincent Locke

 

En 2008, William Hurt signe avec Marvel Studios pour le rôle du Général Thaddeus Ross dans le film The Incredible Hulk (2008) de Louis LeTerrier, et accepte de revenir pour d’autres apparitions de ce haut gradé de l’armée des Etats-Unis, notamment dans Captain America : Civil War (2016), Avengers : Infinity War (2018) et Avengers : Endgame (2019), jusqu’au film Black Widow (2021) de Cate Shortland, ultime prestation du comédien dans un produit de la marque Marvel. Adversaire régulier du Hulk dans les comics (devenu le Red Hulk en 2008 à l’occasion du second volume des aventures du géant), le bonhomme faisait partie des visages réguliers de l’univers MCU, représentant généralement l’autorité martiale et le complexe militaro-industriel dans ce monde de fiction. William Hurt était père de quatre enfants.

 

We wish to thank the author of this post for this awesome material

L’acteur William Hurt (le Général Ross du MCU) nous a quittés à l’âge de 71 ans | COMICSBLOG.fr