Croisière de la rédaction d’Édimbourg à Honfleur

C’est un rendez-vous que nous sommes toujours heureux d’honorer : en 2023, la Croisière de la rédaction du Figaro mettra le cap au septentrion. Le grand souffle viking accompagnera notre odyssée qui nous emmènera d’Édimbourg à Honfleur pour huit jours d’une navigation exceptionnelle « aux limites de la mer ». Nous vous embarquerons là où la nature est belle, forte, sauvage. Là où se trouvent des îles lointaines qui ont le gaélique comme langue officielle et le christianisme chevillé à l’âme ; là où le vent porte des parfums de tourbe et d’alambic ; là où les courbes des montagnes ont été adoucies par le temps, où les falaises appellent au voyage et où la chaleur des pubs retient le visiteur.

Cette croisière, inédite et réservée aux lecteurs du Figaro, vous propose un programme de conférences et d’entretiens avec des journalistes, éditorialistes et chroniqueurs chevronnés de la rédaction, mais aussi des rencontres plus informelles, des privatisations et des visites guidées parmi des sites remarquables, sélectionnés avec soin.

Chacune de nos escales vous off rira ce que ces confins éternels ont de meilleur : après avoir embarqué dans la capitale écossaise, vous ferez route au nord pour découvrir Kirkwall et le magnifique archipel des Orcades, où les pierres parlent. Les Vikings ont en effet colonisé ces îles chahutées par la mer du Nord et l’Atlantique : le « cœur néolithique des Orcades », inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco, revendique plus de cinq mille ans d’histoire. Quelques milles plus à l’ouest et un grand bol d’air plus tard, voici Stornoway, port accueillant de Lewis, dans les Hébrides extérieures, où se fabrique le plus beau tweed du monde – celui des tailleurs de Savile Row – ainsi que des whiskys réputés. À Belfast, en Irlande du Nord, vous réviserez l’histoire complexe, mouvementée et omniprésente de l’Ulster, en parcourant les ruelles animées de son vieux centre, du côté du château ou de Donegall Square. Vous entrerez au Pays de Galles à Fishguard, charmant village de pêcheurs, emblématique de la merveilleuse côte de Pembrokeshire, entièrement protégée grâce à son statut de parc national. Depuis Penzance, « pointe sacrée » des Cornouailles, vous explorerez Saint Ives, charmante station balnéaire et colonie d’artistes dès le XIXe siècle. Guernesey, le « jardin posé sur la mer » de Victor Hugo, vous surprendra par la luxuriance de ses plantes rares caressées par le Gulf Stream. Avant notre débarquement à Honfleur, joyau de la Côte Fleurie.

Ce voyage, qui entend célébrer la tradition britannique autant que l’esprit celte – fait de mélancolie, d’esprit rebelle et d’humour aussi –, a été ponctué de temps forts et de surprises, afin de le rendre inoubliable. Alors, ensemble, levons l’ancre vers ces marges de l’Europe au goût salé, savourons le dépaysement le plus total face à des sites naturels revigorants, des merveilles géologiques, des villages pittoresques et des traditions culturelles singulières. L’identité forte de ces terres granitiques et rugueuses se savoure encore mieux, vue de la mer.

Itinéraire

Croisière de la rédaction d’Édimbourg à Honfleur Les Voyages F

Jour 1 | Mercredi 13 septembre • Édimbourg (Écosse)

Nous vous donnons rendez-vous à Édimbourg, la capitale écossaise, où nous aurons le plaisir de vous accueillir pour votre embarquement à bord du Champlain, de la compagnie Ponant.

Jour 2 | Jeudi 14 septembre • Kirkwall (Orcades)

Bienvenue aux Orcades, première escale de votre odyssée, un archipel dispersé à une quinzaine de kilomètres au nord-est des côtes écossaises. Vous mettrez pied à terre à Kirkwall, le bourg de Mainland, île principale de cet archipel dépourvu d’arbres mais riche d’un héritage incommensurable et de paysages de toute beauté. Les Vikings ont colonisé ces îles vers le IXe siècle pour s’installer là où avant eux, au temps de l’âge de pierre, des hommes avaient creusé leurs maisons au bord de la mer. Les Orcades sont habitées depuis plus de cinq mille ans ! Territoire de marins depuis l’éternité, ces îles revendiquent fièrement leurs racines scandinaves : leur drapeau ressemble d’ailleurs furieusement à celui de la Norvège, bien loin de l’Union Jack. Mais ne les croyez pas tournées uniquement vers leur riche passé : les Orcades avec leurs vents puissants et leurs fortes marées sont en train de devenir l’eldorado européen de l’énergie marine.

Vous visiterez sur Mainland le « Cœur néolithique des Orcades », inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco : parmi ces différents sites, le très romantique cercle de pierre de Brodgar, proche d’un isthme séparant les eaux scintillantes de deux lochs un d’eau douce et l’autre d’eau de mer. Et non loin, les pierres dressées de Stenness, qui gardent encore bien des mystères aux yeux des chercheurs. À Kirkwall, vous découvrirez la cathédrale Saint Magnus, érigée au XIIe siècle dans le fameux grès rouge local, et Highland Park, la distillerie la plus septentrionale d’Écosse, fondée en 1798. Elle a plusieurs fois remporté la San Francisco World Spirit Competition, qui rassemble des experts du monde entier. Avis aux amateurs : son single malt phare est le 12 ans d’âge qui dégage « des notes de miel, de bruyère, et d’épices, avec un fond de tourbe propre aux Orcades ».

Cercle de pierre de Brogdar Les Voyages F

Jour 3 | Vendredi 15 septembre • Stornoway (Hébrides extérieures)

Vous voici arrivés « aux marges du monde » à Stornoway, le bourg principal de l’île de Lewis, dans les Hébrides Extérieures. Elle est reliée par un isthme à celle de Harris au sud. Ici le vent d’ouest règne en maître, tous les panneaux sont bilingues (anglais-gaélique) et certaines maisons arborent encore fièrement deux côtes de baleines dressées l’une contre l’autre en guise de portail. Pour les amateurs de solitude tourmentée, ce « Far West » marin, façonné par un climat dépourvu de douceur, regorge d’atouts : une nature indéniablement sauvage, des crofts (potagers) entretenus avec soin, de grasses tourbières (le combustible des pauvres est toujours utilisé pour le chauffage des maisons), une quarantaine de mégalithes attirant quelques rares hippies et touristes, de splendides plages de sable blond, des colonies de fous de Bassan et de macareux… L’île possède en outre un trésor national : le très célèbre Harris Tweed, entièrement fabriqué à la main et de façon artisanale sur l’île. Protégé depuis 1893, il est identifié par le symbole de la Harris Tweed Authority : un globe avec une croix de Malte et le label « Harris Tweed ».

Votre excursion panoramique vous mènera sur la côte ouest de Lewis à Carloway Mill, l’une des trois dernières fabriques en activité sur les îles. Carloway Mill utilise des machines artisanales traditionnelles. Ce tissu, exporté dans le monde entier, constitue à peu près la seule richesse des insulaires de Lewis et Harris, connus depuis longtemps pour la qualité de leur production tissée à la main. Vous vous rendrez ensuite non loin de là en bord de mer, dans un village de maisons traditionnelles datant des années 1850, les black houses du village de Garenin (Gearrannan Blackhouse village), neuf maisons aux murs bas et trapus, construites avec de la chaume et de la pierre. Ce type d’habitat se retrouve à d’autres endroits de l’île mais ce village entier et bien préservé – transformé en écomusée – est unique. Il s’agit d’ailleurs du dernier hameau de blackhouses à avoir été abandonné par ses habitants à Lewis, en 1974. Après le déjeuner, temps libre et flânerie dans Stornoway.

Blackhouse Village Les Voyages F

Jour 4 | Samedi 16 septembre • Belfast (Irlande du Nord)

Le Champlain met le cap vers le sud-est : Belfast, capitale de l’Irlande du Nord vous attend. Simple village au XVIIe siècle, bâti de part et d’autre de la rivière Lagan, Belfast s’est développée au XVIIIe siècle grâce à son port et à l’arrivée des huguenots fuyant la France. Elle est ensuite devenue sous le règne de la reine Victoria une grande cité industrielle et commerciale : City Hall, son énorme hôtel de ville élevé sur Donegall Square en pierres de Portland, constitue le flamboyant symbole de cet âge d’or. Vous aurez l’occasion d’apprécier le caractère décontracté de la population, qui remplit les terrasses et les parcs au moindre rayon de soleil, le pays connaissant selon l’adage local, au moins a tear and a smile (une larme et un sourire) chaque jour… Un dernier point : on déguste ici le whiskey, avec un « e » s’il vous plaît, afin de ne pas le confondre avec son cousin écossais.

Votre excursion vous conduira dans le centre- ville de Belfast afin d’en découvrir les principaux monuments : le Grand Opéra, la tour-clocher Albert, l’université de la Reine (la Queen’s University qui est encore aujourd’hui l’un des établissements les plus prestigieux de Grande-Bretagne), les jardins botaniques et l’impressionnant hôtel de ville. Vous visiterez enfin le formidable musée Titanic Belfast qui raconte l’histoire du célèbre liner à travers des présentations multimédias très diverses. En vous promenant à travers le Titanic Belfast, vous aurez l’occasion de pénétrer au cœur de la reconstitution des chantiers navals et du navire en cours de construction. Les histoires des passagers, de l’équipage et des héros de cette journée vous seront racontées de façon très vivante. Avant d’atteindre la sortie, vous découvrirez l’épave posée dans son dernier lieu de repos, sans lumière, au tréfonds de l’Atlantique Nord (- 3800 m).

Belfast Queen’s University Les Voyages F

Jour 5 | Dimanche 17 septembre • Fishguard (Pays de Galles)

Vous traverserez d’ouest en est la mer d’Irlande pour débarquer, à l’orée du canal Saint-George, à Fishguard : une petite cité de caractère, à la fois portuaire et rurale, tout à fait à l’image de cette région du Pays de Galles dont elle constitue un atout charme évident. Construite autour de deux baies, Fishguard est divisée en trois parties : Goodwick, le port d’où partent les ferries de la Sealink pour l’Irlande, Market Square qui surplombe la mer et Lower Fishguard, de l’autre côté d’une colline, blottie autour du vieux port, où se cache le quartier le plus ancien. On peut passer de l’un à l’autre en suivant le Marina Walk, agréable promenade le long de la mer.

Picton Castle, à une vingtaine de kilomètres de Fishguard vous ouvrira ses portes. Ce château, sans doute l’un des édifices les plus insolites de Grande- Bretagne, possède une partie médiévale entièrement aménagée, et une autre de 1791. Une visite guidée vous dévoilera les salons et leur splendide cheminée en marbre de Carrare ouvragé, la salle à manger au mobilier d’origine, les cuisines remplies d’objets usuels d’époque, la crypte, etc. Dans les dépendances sont installés un restaurant, une galerie d’art et deux gîtes. Le château dispose en outre d’un superbe parc de 16 hectares, agrémenté d’un lac, d’un labyrinthe végétal et d’essences exotiques. Construit au XIIIe siècle, il est resté propriété de la même famille – aujourd’hui les Philipps – depuis le XVe siècle.

Picton Castle Les Voyages F

Jour 6 | Lundi 18 septembre • Penzance (Cornouailles)

Situées à l’extrême sud-ouest de l’Angleterre, les Cornouailles ont de vrais airs de carte postale.

Elles sont très prisées des Anglais qui sont nombreux à y passer leurs vacances d’été. Penzance – « Pointe sacrée » en langue cornique- en est l’une des stations balnéaires les plus emblématiques. On peut y venir en train depuis Londres, c’est commode depuis la gare de Paddington mais pas très rapide (5 heures). Le prince Charles, 24e duc de Cornouailles, et les Royals aiment passer du bon temps dans cette région, qui bénéficierait du meilleur ensoleillement du pays…

Vous découvrirez le promontoire de Land’s End (littéralement « la fin des terres »), un rivage mythique pour tous les marins anglais, puis les magnifiques paysages de la côte nord, dévoilés par la route panoramique qui vous conduira à Saint Ives. Ce charmant village d’artistes – qui abrite notamment une annexe de la Tate Gallery de Londres – s’est fait une réputation dès le XIXe siècle, grâce à son école de peinture. Pimpante bourgade de bord de mer, Saint Ives possède un petit port, une belle plage, des ruelles tortueuses bordées de vieilles maisons blanches et regorge de boutiques d’art, de galeries et de salons de thé accueillants. Virginia Woolf, qui a passé à Saint Ives la plupart des vacances de son enfance, s’en est souvent inspiré.

Saint Ives Cornwall Les Voyages F

Jour 7 | Mardi 19 septembre • Guernesey (Iles Anglo-Normandes)

Voici Guernesey, 65 kilomètres carrés, célèbre « jardin posé sur la mer » cher au cœur de Victor Hugo qui y vécut quinze ans en exil. Bien que distante d’à peine une cinquantaine de kilomètres des côtes normandes, Guernesey dépend de la couronne britannique depuis… 1204. Ces terres du duché de Normandie étaient en effet propriété du roi d’Angleterre. On débarque donc à Guernesey avec le sentiment de mettre le pied sur un vestige de la guerre de Cent Ans. C’est pourtant une île charmante et pleine de vie, normande avant tout puisque les noms des localités sont encore écrits en français. Et parce que le patois local, le guernesiais, est surtout une version déformée de notre langue. Mais l’atmosphère qui règne dans l’île est éminemment britannique. Il suffit d’arpenter les rues pavées de Saint-Peter-Port, charmante petite capitale très commerçante de ce « morceau de France tombé dans la mer et ramassé par l’Angleterre », (Victor Hugo) pour s’en convaincre.

Vous visiterez Hauteville House, l’unique demeure -récemment restaurée- que Victor Hugo a jamais possédée (elle appartient aujourd’hui à la Mairie de Paris). Arrivé à Guernesey en 1855, Hugo tomba tout de suite sous son charme et décida d’y acquérir cette fascinante maison. Nombre des chefs-d’œuvre de l’écrivain et poète français ont vu le jour sur l’île, notamment Les Misérables et Les Travailleurs de la mer. Son cabinet d’écriture, le « salon Cristal », se situe au sommet de la maison. Baignée de lumière et relativement sobre, cette salle offre une vue panoramique sur Saint-Peter-Port, sur la mer ainsi que sur sa terre natale, la France.

Hauteville House Les Voyages F

Jour 8 | Mercredi 20 septembre • Honfleur

Vous débarquerez le matin à Honfleur, ville des peintres et des artistes. Monet, Dufy, Boudin et bien d’autres encore ont flâné sur ses quais pleins de charme, arpenté rues pavées, admiré les greniers à sel et les façades à colombages, l’authenticité du Vieux Bassin ou de la Lieutenance. Premier port de la Côte Fleurie en venant de la capitale, le lieu a attiré le Tout-Paris dès le début du XIXe siècle.

Honfleur Les Voyages F

Le navire

Bienvenue à bord du Champlain. Doté d’équipements innovants et respectueux de l’environnement, de cabines au design raffiné, de grandes suites vitrées, de salons largement ouverts vers l’extérieur, ce nouveau yacht à taille humaine de 92 cabines et suites seulement vous offrira une expérience de croisière unique. Deuxième navire d’une nouvelle série fidèle à l’esprit de Ponant, Le Champlain incarnera cette atmosphère unique, subtile alliance de raffinement, d’intimité, et de bien-être, qui fait la signature de la compagnie. À bord de ce navire naviguant sous pavillon français, vous retrouverez l’incomparable plaisir d’une croisière intimiste, offrant la possibilité d’explorer une palette de destinations toujours plus étendue dans le cadre d’un service 5 étoiles.

Votre cabine

Dans une atmosphère unique, entouré d’un raffinement discret, entre chic et décontraction naturelle, vous apprécierez votre cabine à bord du Champlain. Les 92 cabines et suites, toutes tournées vers la mer, sont équipées d’un lit double ou de deux lits simples, de sanitaires privés, peignoirs, minibar, coffre-fort, télévision écran plat LCD avec chaînes satellite, radio avec programmes musicaux, climatisation individuelle et téléphone.

Les tarifs par cabine

Tarif ¹/personne. Base occupation double Tarif normal ¹ Early booking Tarif -500 €/pers.²
Cabine Deluxe 5 480 € 4 980 €
Cabine Prestige – Pont 4 5 740 € 5 240 €
Cabine Prestige – Pont 5 6 000 € 5 500 €
Cabine Prestige – Pont 6 6 260 € 5 760 €
Suite Deluxe 7 590 € 7 090 €
Suite Prestige – Pont 5 9 510 € 9 010 €
Suite Prestige – Pont 6 9 880 € 9 380 €
Suite Privilège 10 290 € 9 790 €
Suite Grand Deluxe 10 840 € 10 340 €
Suite de l’Armateur 12 800 € 12 300 €

(1) Prix TTC.Tarifs single : nous consulter. Plus d’informations dans la rubrique sur www.lesvoyagesf.fr (2) Le tarif Early Booking est applicable à toute réservation effectuée avant le 31/12/2022.

Le prix comprend

  • La présence de conférenciers et intervenants dédiés
  • Le forfait « open bar »
  • La croisière en pension complète du dîner du premier jour au petit déjeuner du dernier jour
  • Les cocktails de bienvenue et du commandant
  • Le dîner de gala
  • Les eaux minérales
  • Le thé
  • Le café filtre et les vins rouges, rosés et blancs servis à discrétion aux repas
  • Le thé l’après-midi
  • Les soirées divertissements et/ou spectacles organisés
  • Le room service 24h/24
  • Les taxes portuaires (350 €/pers)
  • Les pourboires du bord (12 € par jour par personne)
  • Le programme d’excursions exclusives organisées pour la Croisière de la Rédaction du Figaro (Les visites aux Orcades, Stornoway, Belfast, Fishguard, Penzance et Guernesey)

Offre conçue et proposée par Les Voyages F.

We would like to say thanks to the writer of this post for this amazing web content

Croisière de la rédaction d’Édimbourg à Honfleur