Pas de Tom Cruise, boycott et polémique : les nominations des Golden Globes tombent dans un climat encore tendu

Le film Les Banshees d’Inisherin a dominé lundi les nominations des Golden Globes en pleine quête de rédemption après les scandales de racisme, sexisme et de corruption ayant détruit leur prestige. Cette tragicomédie, qui met en scène la fin abrupte d’une amitié sur une petite île irlandaise dans les années 1920, va concourir dans huit catégories — une première depuis vingt ans — dont celle de la meilleure comédie de l’année (ce qui étonne un peu vu le ton dramatique du film, mais soit).

Son acteur principal, Colin Farrell (qui a remporté le prix du meilleur acteur à Venise pour ce même rôle), et son réalisateur, Martin McDonagh, ont également une chance de remporter une statuette. Même si en face, d’autres sont favoris. Avec six nominations, le superbe Everything Everywhere All At Once, où Michelle Yeoh campe une mère de famille lessivée par la paperasse et les tracas quotidiens, soudainement plongée dans des univers parallèles, sera un sérieux concurrent. Le nouveau Damien Chazelle au casting XXL, Babylon, sur l’âge d’or de Hollywood et le très intime The Fabelmans de Steven Spielberg ont eux été salués par cinq nominations chacun.

Mais plus que les nominés, c’est l’attitude du gratin hollywoodien envers les Golden Globes qui va faire l’objet de toutes les attentions, pour cette 80e cérémonie. Car ces prix, qui ouvrent la saison des récompenses cinématographiques aux États-Unis et sont traditionnellement les plus suivis après les Oscars, ont perdu beaucoup de leur lustre à cause de multiples scandales.

En moins de 24 heures, la descente aux enfers des Golden Globes

À voir aussi sur Konbini

Silence

L’Association de la presse étrangère de Hollywood (HFPA), qui constitue leur jury, est dans la tourmente depuis des révélations début 2021 accusant ses membres de racisme, sexisme et corruption. Le tout Hollywood a boudé la dernière cérémonie en janvier. Les Golden Globes avaient alors été décernés sans public ni télévision, et seulement annoncés sur Twitter.

Mais après des réformes soigneusement mises en avant, la HFPA espère sortir de l’ornière. Son partenaire historique, la chaîne NBC, a accepté de rediffuser la cérémonie 2023. Reste à savoir si les stars nominées sont prêtes à adouber ce retour en grâce : très peu d’entre elles ont réagi publiquement lundi. Sur les réseaux sociaux, plusieurs comptes assurant la promotion des films en lice ont toutefois rompu le silence et félicité les membres de leur équipe retenus pour les Golden Globes.

Nominé pour son rôle de professeur obèse et reclus chez lui dans The Whale, l’acteur Brendan Fraser, avait prévenu d’avance qu’il boycotterait la cérémonie. Ce dernier, qui accuse l’ex-président de la HFPA Philip Berk, (récemment exclu après avoir qualifié Black Lives Matter de “mouvement raciste haineux“) de l’avoir agressé sexuellement en 2003, a récemment déclaré à GQ :

“C’est à cause de l’histoire que j’ai avec eux. Et ma mère ne m’a pas élevé en hypocrite.”

Lundi, un autre protestataire, Tom Cruise, qui avait renvoyé ses trois Golden Globes, a lui été snobé par la HFPA dans ses nominations, malgré sa performance dans Top Gun: Maverick, qui a cartonné au box-office. Non pas qu’il s’agisse d’une performance à prix, mais le parallèle entre l’action de Cruise et cette non-nomination semble assez évident.

Le film a toutefois été nommé dans deux catégories, tout comme un autre blockbuster, Avatar : la voie de l’eau. Elvis, le biopic extravagant de Baz Luhrmann sur la vie du roi du rock’n’roll Elvis Presley, récolte, lui, trois nominations.

Réformes

Face aux polémiques, la HFPA a notamment renouvelé ses membres, en incluant 103 nouveaux entrants, dont de nombreuses femmes et personnes issues de minorités ethniques. L’association a également interdit à ses membres d’accepter des cadeaux luxueux et des séjours tous frais payés à l’hôtel de la part des studios courtisant leur voix — ce qui fut le cas par le passé, et qui a provoqué beaucoup de réactions houleuses suite à la révélation de ces comportements.

Sa présidente Helen Hoehne a récemment assuré au Hollywood Reporter :

“Ce n’est vraiment plus l’ancienne HFPA.”

Mais à Hollywood, certains restent sceptiques. En juillet, la HFPA, qui est une association à but non lucratif, a annoncé transmettre l’organisation des Golden Globes à une entreprise créée par le milliardaire américain Todd Boehly. Les termes de cet accord prévoient le versement d’un salaire annuel aux membres de la HFPA.

Malgré l’embauche d’un humoriste gay afro-américain, Jerrod Carmichael, pour présenter la cérémonie en janvier prochain, les nominations de lundi risquent également d’alimenter le procès en manque de diversité fait aux Golden Globes : aucune femme n’a été nommée dans la catégorie Meilleur réalisateur — alors que le film Women Talking, nommé dans les catégories Meilleur scénario et Meilleure musique, est réalisé par Sarah Polley et était un nom à prendre au sérieux.

De l’autre côté de la caméra, Cate Blanchett a été nominée pour son rôle de cheffe d’orchestre impitoyable dans Tàr, face notamment à Viola Davis, guerrière d’une tribu d’Afrique de l’Ouest dans The Woman King. Le britannique Daniel Craig est lui nommé pour son rôle de détective dans le deuxième volet de la franchise Glass Onion.

Côté film étranger, le favori RRR, blockbuster indien qui a cartonné l’an passé, fera face au Grand Prix de Cannes, le beau Close de Lukas Dhont (distribué outre-Atlantique par la firme hype A24). Ils font face au dernier Park Chan-wook, Decision to Leave, au film Netflix À l’Ouest, rien de nouveau et du film argentin sorti sur Prime, Argentina, 1985.

Si l’on regarde de plus près, deux autres catégories vont être serrées : d’un côté pour l’animation où, pour une fois, Pixar n’est pas forcément le favori puisque Alerte Rouge fera face au Pinocchio de Del Toro, à Inu-Oh, au film A24 Marcel the Shell with Shoes On. De l’autre, côté BO, John Williams et la musique pour le dernier Spielberg sera en compétition avec la partition folle de Justin Hurwitz pour Babylon, et du Français Alexandre Desplat, habitué des récompenses, pour Pinocchio.

Du côté des nominations un peu plus surprenantes, notons Angela Bassett, la matriarche de Black Panther: Wakanda Forever, nommée pour meilleure actrice dans un second rôle dramatique, ou de Mercredi en meilleure série comique (Jenna Ortega est d’ailleurs nommée dans la catégorie meilleure actrice dans une série comique).

Côté séries, la comédie Abbott Elementary domine avec cinq nominations, suivie de près par la saga de Netflix sur la monarchie britannique The Crown, avec quatre mentions, comme White Lotus. Petite mention pour Zendaya nommée pour sa performance dans Euphoria, pour Donald Glover pour son rôle dans la dernière saison d’Atlanta, Diego Luna pour Andor ou encore Evan Peters nommé pour Dahmer.

Voilà l’ensemble de toutes les nominations :

  • Avatar : La Voie de l’eau
  • Elvis
  • The Fabelmans
  • Tár
  • Top Gun: Maverick

Meilleure actrice dans un drame

  • Ana de Armas – Blonde
  • Cate Blanchett – Tár
  • Olivia Colman – Empire of Light
  • Viola Davis – The Woman King
  • Michelle Williams – The Fabelmans

Meilleur acteur dans un drame

  • Austin Butler – Elvis
  • Brendan Fraser – The Whale
  • Hugh Jackman – The Son
  • Bill Nighy – Vivre
  • Jeremy Pope – The Inspection

Meilleure comédie ou comédie musicale

  • Babylon
  • Les Banshees d’Inisherin
  • Everything Everywhere All at Once
  • Glass Onion : Une histoire à couteaux tirés
  • Sans filtre

Meilleur acteur dans une comédie ou une comédie musicale

  • Diego Calva – Babylon
  • Daniel Craig – Glass Onion : une histoire à couteaux tirés
  • Adam Driver – White Noise
  • Colin Farrell – Les Banshees d’Inisherin
  • Ralph Fiennes – Le Menu

Meilleure actrice dans une comédie ou une comédie musicale

  • Lesley Manville – Une Robe pour Mrs. Harris
  • Margot Robbie – Babylon
  • Anya Taylor-Joy – Le Menu
  • Emma Thompson – Mes rendez-vous avec Leo
  • Michelle Yeoh – Everything Everywhere All at Once

Meilleur acteur dans un second rôle

  • Brendan Gleeson – Les Banshees d’Inisherin
  • Barry Keoghan – Les Banshees d’Inisherin
  • Brad Pitt – Babylon
  • Ke Huy Quan – Everything Everywhere All at Once
  • Eddie Redmayne – Meurtres sans ordonnance

Meilleure actrice dans un second rôle :

  • Angela Bassett – Black Panther: Wakanda Forever
  • Kerry Condon – Les Banshees d’Inisherin
  • Jamie Lee Curtis – Everything Everywhere All at Once
  • Dolly De Leon – Sans filtre
  • Carey Mulligan – She Said
  • James Cameron – Avatar : La Voie de l’eau
  • Daniel Kwan & Daniel Scheinert – Everything Everywhere All at Once
  • Baz Luhrmann – Elvis
  • Martin McDonagh – Les Banshees d’Inisherin
  • Steven Spielberg – The Fabelmans
  • Les Banshees d’Inisherin – Martin McDonagh
  • Everything Everywhere All at Once – Daniel Kwan & Daniel Scheinert
  • The Fabelmans – Steven Spielberg & Tony Kushner
  • Tár – Todd Field
  • Women Talking – Sarah Polley

Meilleur film d’animation

  • Alerte rouge
  • Le Chat Potté 2
  • Inu-Oh 
  • Marcel the Shell with Shoes On 
  • Pinocchio 

Meilleur film en langue étrangère

  • À l’Ouest, rien de nouveau
  • Argentina, 1985
  • Close
  • Decision to Leave
  • RRR
  • Babylon – Justin Hurwitz
  • Les Banshees d’Inisherin – Carter Burwell
  • The Fabelmans – John Williams
  • Pinocchio – Alexandre Desplat
  • Women Talking – Hildur Gudnadottir
  • Black Panther: Wakanda Forever – Lift Me Up (Rihanna)
  • Là où chantent les écrevisses – Carolina (Taylor Swift)
  • Pinocchio – Ciao Papa
  • RRR – Naatu Naatu (Rahul Sipligunj et Kaala Bhairava)
  • Top Gun: Maverick – Hold My Hand (Lady Gaga)

Meilleure série dramatique

  • Better Call Saul
  • The Crown
  • House of the Dragon
  • Ozark
  • Severance
  • Abbott Elementary
  • The Bear
  • Hacks
  • Only Murders in The Building
  • Mercredi

Meilleure minisérie ou Meilleur téléfilm

  • The White Lotus
  • The Dropout
  • Monstre : L’histoire de Jeffrey Dahmer
  • Black Bird
  • Pam & Tommy

Meilleure actrice dans une série dramatique

  • Zendaya – Euphoria
  • Imelda Staunton – The Crown
  • Emma D’Arcy – House of the Dragon
  • Laura Linney – Ozark
  • Hilary Swank – Alaska Daily

Meilleur acteur dans une série dramatique :

  • Bob Odenkirk – Better Call Saul
  • Adam Scott – Severance
  • Kevin Costner – Yellowstone
  • Jeff Bridges – The Old Man
  • Diego Luna – Andor

Meilleure actrice dans une série comique ou musicale

  • Quinta Brunson – Abbott Elementary
  • Selena Gomez – Only Murders In The Building
  • Jean Smart – Hacks
  • Jenna Ortega – Mercredi
  • Kaley Cuoco – The Flight Attendant

Meilleur acteur dans une série comique ou musicale :

  • Jeremy Allen White – The Bear
  • Steve Martin – Only Murders in the Building
  • Bill Hader – Barry
  • Donald Glover – Atlanta
  • Martin Short – Only Murders in the Building

Meilleure actrice dans une minisérie ou un téléfilm :

  • Jessica Chastain – George and Tammy
  • Julia Garner – Inventing Anna
  • Lily James – Pam & Tommy
  • Julia Roberts – Gaslit
  • Amanda Seyfried – The Dropout

Meilleur acteur dans une minisérie ou un téléfilm

  • Evan Peters – Monstre : L’histoire de Jeffrey Dahmer
  • Taron Egerton – Black Bird
  • Sebastian Stan – Pam & Tommy
  • Andrew Garfield – Sous l’ordre de Dieu
  • Colin Firth – The Staircase

Meilleure actrice dans un second rôle pour une série dramatique ou comique :

  • Elizabeth Debicki – The Crown
  • Hannah Einbinder – Hacks
  • Julia Garner – Ozark
  • Janelle James – Abbott Elementary
  • Sheryl Lee Ralph – Abbott Elementary

Meilleur acteur dans un second rôle pour une série dramatique ou comique :

  • Henry Winkler – Barry
  • Tyler James Williams – Abbott Elementary
  • John Turturro – Severance
  • John Lithgow – The Old Man
  • Jonathan Pryce – The Crown

Meilleure actrice dans un second rôle pour une minisérie ou un téléfilm :

  • Niecy Nash-Betts – Monstre : L’histoire de Jeffrey Dahmer
  • Jennifer Coolidge – The White Lotus
  • Claire Danes – Fleishman Is in Trouble
  • Daisy Edgar-Jones – Sous ordre de Dieu
  • Aubrey Plaza – The White Lotus

Meilleur acteur dans un second rôle pour une minisérie ou un téléfilm :

  • F. Murray Abraham – The White Lotus
  • Paul Walter Hauser – Black Bird
  • Seth Rogen – Pam & Tommy
  • Domhnall Gleeson – The Patient
  • Richard Jenkins – Monstre : L’histoire de Jeffrey Dahmer 

We wish to give thanks to the writer of this write-up for this amazing material

Pas de Tom Cruise, boycott et polémique : les nominations des Golden Globes tombent dans un climat encore tendu