Cinema : Festival Cannes : Ruben stlund rafle une 2e Palme d’or pour son hilarant “Sans filtre”

Cinq ans aprs “The Square”, le Sudois Ruben stlund a rafl samedi une deuxime Palme d’or au 75e Festival de Cannes avec “Sans filtre”, satire jouissive des super-riches et du luxe, sans conteste le film le plus divertissant de la comptition.
cinq ans apres the square le suedois ruben stlund a rafle une deuxieme palme d or au 75e festival de cannes avec sans filtre le 28 mai 2022

Cinq ans aprs “The Square”, le Sudois Ruben stlund a rafl samedi une deuxime Palme d’or au 75e Festival de Cannes avec “Sans filtre”, satire jouissive des super-riches et du luxe, sans conteste le film le plus divertissant de la comptition.


Euphorique sur la scne du Grand thtre Lumire, le Sudois l’humour grinant rejoint, 48 ans, le club trs ferm des doubles palms, parmi lesquels les frres Dardenne et Ken Loach.


“Tout le jury a t extrmement choqu par ce film”, a annonc Vincent Lindon, le prsident du jury. “Lorsque nous avons commenc ce film, nous n’avions qu’un but: essayer de faire un film qui intresse le public et qui le fasse rflchir avec provocation”, a dclar le Sudois, en recevant son prix.


“Sans filtre” suit l’aventure de Yaya et Carl, un couple de mannequins et influenceurs en vacances sur une croisire de luxe. Un voyage qui tourne la catastrophe.


Dans une sorte de “Titanic” invers, o les plus faibles ne sont pas forcment les perdants, le film dcortique les ressorts de classe de fond en comble: les riches contre les pauvres, mais aussi les hommes contre les femmes, et les Blancs contre les Noirs.


Le ralisateur livre une critique sans concession du capitalisme et de ses excs. Elev par une mre communiste, se dfinissant lui-mme comme “socialiste”, le Sudois n’a pas cd la facilit de “dcrire les riches comme mchants” mais plutt “comprendre leurs comportements”, dit-il.


Aprs “Play” (2011), “Snow therapy” (2014) et “The Square” (2017), Ruben stlund continue de dissquer les conventions sociales, les petites lchets et les dilemmes moraux.


Dans “Sans filtre”, le casting est anglophone: stlund a mlang nouveaux venus (la mannequin sud-africaine Charlbi Dean, notamment) et acteurs confirms, comme l’Amricain Woody Harrelson. Ce dernier excelle comme capitaine en roue libre, laissant son bateau chavirer pendant qu’il boit.


Le palmars complet


– Palme d’or : Sans filtre de Ruben stlund

– Grand prix ex aequo : Close de Lukas Dhont et Des toiles midi de Claire Denis

– Prix d’interprtation fminine : Zar Amir Ebrahimi dans Holy Spider

– Prix d’interprtation masculine : Song Kang-ho dans Les Bonnes toiles

– Prix du jury ex aequo : Les Huit Montagnes de Charlotte Vandermeersch et Felix Van Groeningen et EO de Jerzy Skolimowski

– Prix de la mise en scne : Decision to leave de Park Chan-wook

– Prix du scnario : Boy from Heaven de Tarik Saleh

– Prix du 75e anniversaire : Tori et Lokita de Jean-Pierre et Luc Dardenne pour

– Camra d’or : War Pony de Gina Gammell et Riley Keough

– Mention spciale de la Camra d’or : Plan 75 de Hayakawa Chie

– Palme d’or du court-mtrage : The Water Murmurs de Jianying Chen

– Mention spciale du court-mtrage : Lori d’Abinash Bikram Shah


AFP

We want to give thanks to the author of this write-up for this amazing web content

Cinema : Festival Cannes : Ruben stlund rafle une 2e Palme d’or pour son hilarant “Sans filtre”