Hongrie – Course : la grande remontée de Max Verstappen, le tir groupé pour Alpine

La pluie a menacé toute la course, les gouttes se sont invitées timidement mais c’est finalement sur une piste sèche que le Grand-Prix de Hongrie s’est déroulé. Un contexte climatique qui a poussé les équipes à mettre en place des stratégies pneumatiques audacieuses, et à composer avec une piste glissante. Dans ces conditions précaires, Max Verstappen est largement sorti du lot pour s’imposer, là où Alpine-Renault s’en sort bien avec une double entrée dans les points.

L’écurie française s’élançait depuis la troisième ligne avec des gommes mediums pour ses deux pilotes. Un bon envol des deux hommes ne permet cependant pas de contenir Lewis Hamilton. Esteban Ocon (sixième) et Fernando Alonso (septième) s’engagent dans un relais assez long et composent face à des adversaires munis de pneumatiques similaires ou tendres, sans perdre de position.

La pluie se fait attendre et Alpine-Renault décide d’arrêter Fernando Alonso après avoir allongé les relais vis-à-vis de ses concurrents. Il chausse des gommes dures. Quelques tours plus tard, Esteban Ocon imite son équipier espagnol mais l’arrêt est long. Les deux hommes se retrouvent roues dans roues à la sortie des stands, réalisent une passe d’arme qui permet à Daniel Ricciardo de passer.

Débute alors un long relais qui mènera nos deux A522 jusqu’au bout de la course, mais avec une allure très lente. L’Alpine-Renault n’a pas de rythme et se fait déposer par ses adversaires. Les durs ne fonctionnent tout simplement pas. Naviguant autour de la dixième place, Fernando Alonso et Esteban Ocon parviennent cependant à remonter au jeu des passages aux stands des autres adversaires, et les pneumatiques tiennent bons.

Un Virtual Safety-Car dans les ultimes tours accompagné d’une grande défense d’Esteban Ocon face à Sebastian Vettel dans les derniers mètres garantissent à Alpine-Renault une double entrée dans les points. Ainsi, c’est aux huitième et neuvième places que terminent nos pilotes, permettant à la firme au A fléché de marquer autant de points que McLaren-Mercedes. Un moindre mal à la lecture de la course, où le choix des durs est discutable. Mais il aurait finalement probablement été difficile de faire plus aujourd’hui.

La Formule 1 s’engage dans sa trêve estivale, avec le prochain Grand-Prix programmé en Belgique le 28 août.

Pos. Pilote Equipe Ecart Arrêts
1 M. Verstappen Red Bull Racing 70 tours 2
2 L. Hamilton Mercedes +7.834 2
3 G. Russell Mercedes +12.337 2
4 C. Sainz Scuderia Ferrari +14.579 2
5 S. Perez Red Bull Racing +15.688 2
6 C. Leclerc Scuderia Ferrari +16.047 3
7 L. Norris Mclaren +78.300 2
8 F. Alonso Alpine F1 Team +1 tour 1
9 E. Ocon Alpine F1 Team +1 tour 1
10 S. Vettel Aston Martin F1 Team + 1 tour 2
11 L. Stroll Aston Martin F1 Team + 1 tour 2
12 P. Gasly Scuderia AlphaTauri +1 tour 2
13 G. Zhou Alfa Romeo Racing +1 tour 2
14 M. Schumacher Haas F1 Team +1 tour 2
15 D. Ricciardo Mclaren +1 tour 2
16 K. Magnussen Haas F1 Team +1 tour 3
17 A. Albon Williams Racing +1 tour 3
18 N. Latifi Williams Racing +1 tour 3
19 Y. Tsunoda Scuderia AlphaTauri +2 tours 3
20 V. Bottas Alfa Romeo Racing Ab 1

We would like to say thanks to the author of this post for this remarkable web content

Hongrie – Course : la grande remontée de Max Verstappen, le tir groupé pour Alpine