Une Gerbe d’Or pour Albert Lebrun / Elevage et étalons / élevage / Accueil – leperon.fr

La commune de Saint-Méloir-des-Ondes, aux portes de Saint-Malo, perd l’un de ses plus illustres personnages. Albert Lebrun, quatre-vingt-trois ans, frère du Manchois Bernard Lebrun et fils d’Armand, naisseur, entre autres, de l’illustre étalon Elf III (Ibrahim), disparaît au terme d’une vie d’élevage qui laisse des traces dans le patrimoine commun du Selle Français. Une dynastie d’éleveurs, une histoire qui perdure.

Après trois accidents sérieux, Albert Lebrun s’était définitivement retiré des concours d’élevage qu’il a tant fréquenté avec ses étalons, ses poulinières et leur production. Atavisme familial. Mais la Grande Semaine de Fontainebleau et le CSI de Dinard restaient inscrits à son agenda, surtout Dinard, son dernier concours en 2021, dont il a initié le célèbre lâcher de poulains sur la piste du Val Porée, en préambule du Grand Prix. Albert Lebrun avait largement  œuvré pour la collectivité, à la fois comme président du Syndicat des ‘leveurs d’Ille-et-Vilaine, comme membre de la SHF, de l’ANSF et comme juge. La vieille école? Plutôt le socle du Selle Français qui s’attache à l’essentiel : le modèle, la souche basse, la preuve par la compétition nationale et internationale. Le Normand Kaoua II (Elf III x Josselyn TF), alias Vips Kaoua, et le Breton Joyau d’Or A (Almé et Fabulation par Vin d’Honneur) offriront des expositions olympiques aux frères Bernard et Albert Lebrun quand Barbarian (Quiniou et L’Aupézerie par Fantaisite) – Jeux Olympiques de Sydney – soulignera la contribution considérable de Jouvencelle (Centaure du Bois DS), pilier quasi fondateur de l’élevage Lebrun. “Mon père n’était pas le plus grand fan du sang étranger, qui inonde le marché aujourd’hui“, assure son fils Hubert qui fait vivre l’affaire familial avec encore quatre-vingts têtes, dont une vingtaine de poulinières réparties sur cinquante-cinq hectares. Un professionnel qui a bien connu Albert Lebrun nous dira que ce dernier “a fait avancer le système associatif. Albert était un élément moteur, un homme de contact, bon marchand et interlocuteur écouté des Haras Nationaux à l’époque d’un étalonnage encore très centralisé“.

Livre d’Or

Difficile de citer tous les “d’Or” nés pour les Lebrun, bien indicés dans le sport de haut niveau et/ou incontournables à un moment ou à un autre du stud-book tricolore tant dans la voie mâle que dans la voie femelle. Une palme d’Or pourrait être attribuée à la jument Jouvencelle, notamment à l’origine de Grain d’Or (ISO 166/79), qui fit les riches heures de Marcel Rozier “avant de devenir le Selle Français de l’année aux USA“, rappelle Hubert Lebrun.

Dés 1972, Quoulette (Babouino, ps x Ultimate, ps) donnera à Albert Lebrun l’excellente poulinière Gerbe d’Or (Starter) et son frère, le talentueux (mais subtil, ndlr) étalon Imam d’Or (Ibrahim DS), né en 1974, ISO 147/82, vu avec le Breton François Jacquet, puis Hervé Godignon (CSI). Imam d’Or a deux-cent-six produits référencés à SIRE. Il engendra notamment Quilane d’Or (Nankin), ISO 164/90, généreuse pour l’élevage Massuère de Bruno Chassaing. La production de Gerbe d’Or s’avéra exceptionnelle : Traviata (Elf III), qui a travaillé pour le Reverdy, ses sœurs Osyris (ISO 173/89), avec Eric Navet, ou encore l’incomparable Midinette Deux (ISO 154/85), mère de Nagir (Le Tot de Semilly), ISO 160/11. Citons évidemment Licorne d’Or (ISO 138/86), Kelfie (ISO 122/81). La trace de Gerbe d’Or s’estompe avec le temps mais quelques jeunes chevaux de SHF peuvent encore actuellement revendiquer son sang. De la profondeur.

La liste serait incomplète si on ne citait pas les performers de Jeff d’Or, ISO 158/04, qu’Hubert a conçu avec son père, et Koro d’Or (ISO 177/07) – CSI Michel Robert -, tous deux issus d’Elf d’Or (Qredo de Paulstra et Licorne d’Or par Elf III), ou encore Univers d’Or (Manillon Rouge et Jamaique d’Or par Elf d’Or), ISO 142/20.

La liste est longue mais comme un clin d’oeil à Albert Lebrun, il pourrait être intéressant de suivre prochainement (peut-être au concours étalon?) un certain Joyau d’Or (Dollar du Rouet et Tanis d’Or par Kannan, Kwpn) de 2019, qui fera vivre la lignée historique de Jouvencelle et le souvenir d’un Albert Lebrun attaché au terroir et acteur émérite de la race Selle Français.

Les obsèques d’Albert Lebrun seront célébrés vendredi à 10h30 en l’église de sa commune St Méloir des Ondes

We wish to thank the writer of this short article for this amazing web content

Une Gerbe d’Or pour Albert Lebrun / Elevage et étalons / élevage / Accueil – leperon.fr